évènement

Bee Works de Sarah Hatton : le miel vu autrement

BeeWorks_SarahHatton

CIRCLE 7. HONEYBEES (APIS MELLIFERA), RESIN ON PANEL, 2015. Crédit photo : S. Suraniti

Ça fait bzzzz. Ça bourdonne. Ça pollen. Ça fait fleur. Ça coule miel. Du moins, ça faisait. Car les milliers d’abeilles que Sarah Hatton a disposées artistiquement sous résine sont mortes. Finito. Terminé. Bye bye les jolies abeilles. La cause? L’activité humaine, avec ses désirs de grandeur agricole et son usage intensif des pesticides (les néonicotinoïdes) pour y parvenir. Alors de loin on admire ces magnifiques tracés dignes d’un Spirographe, ces volutes, ces arabesques, qui rappellent les danses des butineuses, mais aussi les cultures gigantesques aux tracés réguliers plus que parfaits. Et puis de plus près, le nez presque collé sur le grand tableau, on grimace. Parce que ces abeilles écrabouillées sont la conséquence de nos actes. Les abeilles dépérissent. Une artiste nous sensibilise. Souhaitons-nous les voir immortalisées ainsi?

La galerie Visual Voice (qui se donne comme nouvelle direction depuis fin 2014 d’exposer l’art en lien avec la science) présente jusqu’au 2 mai le magnifique travail de cette artiste originaire de l’Outaouais. C’est court (juste une petite salle avec les oeuvres aux murs). C’est gratuit. Et c’est aussi l’occasion de faire un tour complet dans le Belgo, un édifice qui concentre le plus grand nombre de galeries d’art contemporain au Canada, en plein cœur du centre-ville de Montréal. La galerie est située dans l’espace 421 au quatrième étage de l’édifice Belgo 372, rue Ste-Catherine Ouest.

À bourdonner…

  • Sur l’effet de répétition
  • Sur les conséquences de la désorientation
  • Sur la nécessité du groupe
  • Sur la plénitude des courbes
  • Sur les conséquences de nos actes sur la nature
  • Sur le miel de vos tartines du matin

Pour en savoir plus…

Billets similaires

Commentaires

écrire un commentaire