La main verte

jardinsurbains

Ce midi, je suis allée comme prévu faire ma balade express organisée par le centre culturel scientifique Au Coeur des sciences. Un parcours en plein centre-ville pour découvrir des micro-pratiques agricoles urbaines. Voici ce que je retiens :

> Dans le mot « AGRICULTURE », il y a « CULTURE ». Ne souriez pas car on l’oublie… Faire de l’agriculture c’est donc reproduire et mettre en pratique ses traditions culturelles alimentaires : je sème, je plante, je consomme ma culture. Ainsi ai-je découvert que les potagers privés et le jardin communautaire Jeanne-Mance (situés sur le boul. Maisonneuve, en direction du nouveau Quartier des spectacles) incroyablement féconds cette année (après une cure de désintox de 3 ans cependant…) fourmillent de plantes exotiques : des semences rapportées des résidents bengalis du quartier !

> L’agriculture urbaine, ça occupe, ça socialise, ça se mange et ça décore sacrément aussi. Sur le toit de l’École de design, il y a un jardin collectif avec une vue… wow ! Des bacs de recyclage, des mix originaux (haricot pour la hauteur combiné avec un gros chou rouge au pied), des structures légères en bois… bref ça donne le goût de s’inscrire à un programme de design pour pouvoir siroter un café tout là-haut et mettre la main dans les bacs !

> Dans le dédale du pavillon des sciences de l’UQÀM, des triangles de verdure ont été aménagés par des étudiants éco-volontaires pour faire pousser des plantes potagères et autres !

Comme quoi l’agriculture urbaine sait se faire discrète et s’infiltrer partout. Une reine du camouflage. Se ré-approprier l’espace urbain… incognito mon coco…

Billets similaires

2 Commentaires

  • Reply Delphine 21 août 2010 at 6:04

    Écoute, plutôt qu’un jardin communautaire, je te propose de venir t’occuper du jardin de la future maison et d’en faire un potager ;)

  • Reply Les urbains “terroiristes” | Sophie Suraniti 12 février 2011 at 8:00

    […] date pas d’hier mais je ne sais pas… il y a quelque chose dans l’air qui… L’agriculture urbaine, décidément, un dossier à […]

  • écrire un commentaire